Santé du chien

Chien Malade : Le reconnaitre et bien réagir

 Recevez 4 vidéos de Formation Gratuites !

  1. La façon dont votre chien doit vous percevoir
  2. Les 6 règles à respecter pour nourrir son chien
  3. Les précautions à prendre pour vos déplacements
  4. Consolider votre relation par le jeu
Votre adresse email est en sécurité avec nous.

Vous pouvez rapidement deviner si votre chien est malade ou non. Si sa truffe coule, cela signifie qu’il a un rhume. Si le rejet de sécrétions bronchiques est plutôt épais, cela signifie sans doute qu’il a une pneumonie.

Si votre chien vomit de manière occasionnelle une ou deux fois, cela ne signifie pas forcément un chien malade. Toutefois, si les vomissements persistent, il serait bon de consulter. Si votre chien souffre de démangeaisons, il faut examiner sa peau. Des tiques ou des puces peuvent faire leur apparition bien que vous n’aviez pas constaté leur présence au premier abord.

Si votre chien a de la diarrhée, ce n’est pas très grave, mais si ces symptômes persistent, il faut consulter, car il présente très certainement des problèmes intestinaux. Il en va de même pour la constipation. Si votre chien boîte, il peut souffrir de lésions au niveau des pattes. S’il est âgé, qu’il boîte et qu’il vomit, il s’agit peut être de problèmes rénaux plus graves comme la néphrite, et donc ce sont les symptômes d’un chien malade.

Enfin, si ses yeux commencent à blanchir (plus d’opacité cornéenne), suspectez une trypanosomiase. Lorsque le chien est anémique, la muqueuse de l’oeil pâlit, et dans les cas les plus sévères, peut même devenir totalement blanche. Si le chien mord tout ce qui passe à portée de sa gueule, il peut souffrir de désordres comportementaux ou même de la rage. Soigner rapidement un chien malade, c’est préserver sa santé et prendre soin de lui.

 

Santé du chien : comment examiner son chien à la maison

Bien prendre soin de la santé de votre chien implique de savoir l’examiner vous-même. Un examen simple mais systématique peut vous aider à diagnostiquer la plupart des maladies ou des problèmes comportementaux.

Si votre chien se gratte, attrapez-le, écartez les poils afin d’examiner sa peau. Vous pourriez tomber sur une plaie qui cause les démangeaisons. Mais dans tous les cas, cet examen attentif de votre animal a permis d’établir que le problème venait de la plaie et pas d’autre chose. Un examen peut également vous permettre de trouver des puces ou des tiques que vous n’auriez pas forcément trouvées par déduction. C’est une manière simple de prendre soin de la santé de votre chien.

Palpez la région ventrale pour détecter un quelconque problème de santé du chien, comme une douleur à l’estomac. Il est possible de détecter des problèmes rénaux par palpation au niveau des reins ou du dos. Un chien atteint de cystite avec une rétention d’urine est souvent diagnostiqué à l’aide de ces palpations.

Une vessie pleine ainsi que des signes de douleur indiquent que l’animal souffre de cystite. Prendre le pouls du chien peut vous aider à détecter des problèmes cardiaques. Vérifier ses poumons peut vous permettre de diagnostiquer une pneumonie. L’état de sa dentition peut aussi révéler une mauvaise santé du chien.

 

Vétérinaire pour chien : comment se déroule une auscultation canine ?

Vous devez tout d’abord psychologiquement préparer votre chien à la visite du vétérinaire pour chien. Cette précaution est mise en œuvre afin qu’il se tienne tranquille, facilitant ainsi le travail du vétérinaire.

Gardez votre chien en laisse et ordonnez-lui de monter sur la table. Si votre chien ne se laisse pas faire, calmez-le en grattant derrière son oreille. Il vous suffit simplement d’attirer l’attention du chien sur vous et pas sur les examens du vétérinaire pour chien. Cependant, il existe des chiens très calmes durant une auscultation. Si c’est le cas pour votre animal, caressez-le, félicitez-le ou donnez-lui sa friandise favorite, tout dépend de la manière dont vous l’avez élevé.

Certains chiens ont besoin d’une muselière s’ils essaient de mordre le vétérinaire durant l’auscultation, si cela vous arrive, restez vigilants. Il se peut que ce soit le signe de problèmes comportementaux. Il faut donc restreindre autant que possible les mouvements de votre chien afin de faciliter la tâche du vétérinaire pour chien. Si vous avez dressé votre chien à cet effet, vous n’avez aucun souci à vous faire.

Si votre chien commence à s’impatienter, vous pouvez utiliser des équipements électriques. Ceux-ci émettent des petits sons qui ne sont audibles qu’aux chiens, et peut le distraire de manière tout à fait satisfaisante durant une auscultation chez le vétérinaire pour chien.

 Recevez 4 vidéos de Formation Gratuites !

  1. La façon dont votre chien doit vous percevoir
  2. Les 6 règles à respecter pour nourrir son chien
  3. Les précautions à prendre pour vos déplacements
  4. Consolider votre relation par le jeu
Votre adresse email est en sécurité avec nous.

Allez plus loin :